1325-afp-pompiers-325

La mémoire ne fait pas de pause !!!

De Pic de la Mirandole au Garçon de café, en passant par les joueurs d’échecs.

Des hommes comme Pic de la Mirandole (1463-1494) ou Napoléon 1er faisaient l’admiration de leurs entourages par leurs capacités mnésiques hors du commun.

Le premier était capable de réciter des discours entiers et des passages de livres incroyables, alors que le second se souvenait des noms et prénoms de personnes avec lesquelles il avait passé quelques moments.

Dans les deux cas, les points communs sont les suivants :

  • une immense curiosité de la chose écrite ou des personnes
  • une volonté de mémoriser
  • une intelligence et une capacité à réorganiser en permanence les nouvelles informations.

La mémoire de Napoléon reposait sur une capacité d’enregistrement photographique des éléments, ou visuels des visages et personnes. Certains disent que l’empereur se renseignait sur les états de service de ses hommes avant la revue afin de s’adresse à eux personnellement ! Et il y arrivait !

La mémoire du garçon de café… s’il ne note pas ! Comment font les barmans pour retenir les commandes de notre table (surtout si nous sommes plus de 7) alors qu’entre la fin de notre commande et leur arrivée au bar il y aura nécessairement quelques interférences rétroactives.

Plusieurs méthodes sont possibles :

  • l’imagerie : la visualisation de la dite boisson à la place de la personne
  • la catégorisation : alcool / softs / Boissons chaudes
  • et en toute état de cause la répétition dans l’ordre, ou organisée des boissons commandées.

Le plus vite possible ensuite ils se déchargeront soit en plaçant les verres sur le comptoir, soit en écrivant, soit en dictant…

Les experts comme les joueurs de bridge ou d’échecs… mémoriseront des routines probables, logiques : c’est à dire des ensembles de positions de plusieurs pièces et non la place de telle pièce. On appelle Chunk cette combinaison de pièces. Cependant vous verrez que s’ils jouent avec des novices dont les stratégies de jeux sont plus aléatoires, leur mémoire sera moins performante !!! En effet, les novices ne mettront pas en place des chunks connus.

La mémoire des médecins et leur intuition

Les médecins ingurgitent près de 1 millions de données dont certaines ne seront jamais utilisées. Les spécialistes ont développé une expertise particulière qui leur permet des diagnostics rapides et fiables. Ils s’appuient sur la mémoire à long terme et également sur des chunks, à savoir des combinaisons de symptômes qui confèrent un certain sens à leur diagnostic. Dans cette analyse rapide d’une situation, ils gagnent un temps précieux à ne traiter que les éléments qui ont du sens et éliminer intuitivement des détails. Les étapes intermédiaires des raisonnements laissent la place à l’intuition.

La mémoire des sportifs et la prise de décision

De la même manière, les sportifs connaissent des chunks dans leur activité et chaque combinaison de jeu appelle la suivante de façon non réfléchie mais réflexe. Au football américain, les chunks porte des noms ou des numéros et chacun sait alors quelle sera sa place et comment jouer. Le temps de réponse est accéléré puisque la réflexion et les aléas sont supprimés.

La mémoire des odeurs et des goûts

Pour les Nez dans la parfumerie ou les œnologues, la mémoire des odeurs et des goûts est un talent certes… mais surtout le résultat d’un travail colossal. Certains nez arrivent à mémoriser jusqu’à 1500 substances entrant dans la composition des parfums et à en reconnaître plus de 20 dans une seule essence.

Le célèbre œnologue Parker peut déguster  entre 60 et 100 vins par jour et reconnaître le soir même à un dîner  la quasi totalité des vins avec année et millésime !!!

Les pompiers utilisent comme une alerte les odeurs qu’ils reconnaissent : cadavre, essence, pétrole, mazout, gaz, matières plastiques…

A nous de travailler nos talents…

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *