20150923_092011

Carrières, le 21 juillet 2016

Chers Tous,

Je viens pas ces quelques lignes vous dire au revoir et vous remercier… Vous remercier de ces magnifiques 25 années passées à vos côtés.

La Cegos m’a formée, m’a appris mon métier d’aujourd’hui, m’a offert un cadre superbe dans lequel l’exercer, m’a permis de rencontrer de nombreuses personnes merveilleuses et des vraies « personnalités » que ce soit mes managers, les planificateurs, les logisticiens et toutes les fonctions supports. Certains resteront comme des références pour moi.

La Cegos m’a aussi soutenue lorsque j’ai passé une période difficile (merci Pia !!!) et m’a permis de rebondir.

La Cegos m’a fait vivre, il faut bien que je le reconnaisse, de grandes aventures avec mes stagiaires : des moments d’intense panique et de joie grandiose ! Des moments de solitude et des moments gravés à jamais de bonheur et de confiance, d’intimité et d’ouverture.

J’avais de l’ADN Cegos dans les veines. Lorsque la Cegos a été meurtrie en novembre(1), j’ai été meurtrie avec elle. Et lorsque j’ai proposé que les responsables Cegos envoient un message en interne : je me sentais interne !!! Et c’est à nous consultants que je pensais, en plus de vous les internes. Car nombreux étions-nous à nous sentir Cegosiens avant toute chose. Alors j’ai été doublement meurtrie quand je me suis entendue dire que je n’étais qu’externe… et qu’à ce titre il n’y avait pas de raison qu’une communication me soit adressée. Et vous avez raison : je suis externe. Je suis un indépendant.

J’avais encore un peu d’ADN Cegos dans les veines quand j’ai été convoquée(2) à Issy pour écouter la nouvelle politique de rationalisation des achats de prestations… Et, là le peu d’ADN que j’avais a disparu en réaction au traitement qui m’était proposé et aux nouvelles dispositions annoncées(3). Mais je suis un indépendant et je pouvais subir ou partir. Puisque je ne pouvais plus construire. Ma contre proposition ayant été refusée.

Alors j’ai eu beaucoup d’ADN Cegos, mais je suis indépendante, et aujourd’hui je quitte cette entreprise qui a été la référence dans mon cœur ; en effet, je n’aurais pas pu animer mes stages et prôner la bienveillance, le respect, le gagnant-gagnant en vivant ce que je vivais avec ces nouvelles dispositions. Je me serais sentie en dissonance complète dans mes stages.

La Cegos m’a permis de rencontrer Schutz et son concept de choix et de responsabilité. Et c’est un cadeau. Le choix que je fais aujourd’hui est de quitter cette entreprise. Je quitte la structure, mais je garde tous ces souvenirs intacts, ces moments de bonheur, et surtout cette expertise qui est la mienne et que je dois à la Cegos.

Encore une fois, merci à tous. Merci, merci. Je vous souhaite le meilleur.

Muriel Jouas

Cegosienne 1991 – 2016*

*Belle épitaphe non ??? Rires. Il me fallait un clin d’œil léger après cette lettre. Vous me connaissez !

(1) Mayeul Gaubert, (35 ans), juriste a été assassiné au Bataclan.

(2)En mars la Direction des Achats adresse un mail à 250 de ses formateurs pour les “inviter” à des réunions 15 jours plus tard, pendant les congés, à 18h00, à Issy les Moulineaux afin de présenter la nouvelle politique d’achat de prestations de formation. Les formateurs étaient fortement incités à venir, payaient leurs frais de déplacement et hôtel s’ils venaient de province, car les acheteurs précisaient que cette démarche était commerciale pour les consultants. Les consultants ont signé une feuille de présence sur place.

(3) Trois statuts pour les consultants, Formateurs, Fournisseurs  Clés ou Business Partner. Et une baisse non négligeable des honoraires : – 20% en moyenne.

NDLR : Cette lettre a été adressée à l’ensemble de mes interlocuteurs Cegos, par mail, en masquant les noms. J’ai employé la même technique que Cegos lors de ces invitations aux réunions. Seules sont ajoutées les notes sur ce blog pour clarification des points techniques ou allusions pour les non Cegosiens. L’épitaphe a fait partie de la lettre !!! La photo n’a pas été adressée à Cegos. C’est un bon souvenir d’un moment où famille d’accueil pour Domino je n’a pas pu le laisser chez moi… Après avoir validé avec mes stagiaires que Domino était accepté, il a participé sagement à la formation “gestion des conflits” !!! C’est aussi elle, la Cegos que j’ai aimée.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *