Après le week-end du 13 novembre, nous nous sommes ressaisis et l’heure des comptes et des bilans sonne. Et parfois, elle sonne le glas. Le glas d’une relation entre les salariés et la structure. Ou entre les prestas et leurs clients. Mais ce glas n’est que le résultat de mauvaises pratiques managériales que nous décrirons. Dans certains (trop rares) cas, la relation de confiance a été renforcée. Nous verrons comment et pourquoi.

Ces entreprises qui n’ont pas géré la situation…

  • Il y a celles qui ont fait “comme si de rien n’était…” : à peine quelques mots le lundi 16 au matin, une vague “autorisation” de minute de silence. La priorité était au retour au quotidien… “car cela ne changera rien pour les victimes” !!!
  • Il y a celles qui ont quand même vérifié, vers 12h00 le lundi, que tous leurs collaborateurs étaient bien présents…
  • Il y a celles qui ont envoyé à 16h00 un mail à leurs équipes sur le thème “la sécurité est l’affaire de tous. Désormais, nous vous demandons de bien vouloir nous alerter de tout comportement inadapté dans l’enceinte de l’entreprise et de procéder à la vérification des sacs des visiteurs en cas de doute”
  • Il y a celles qui ont adressé un mail à leurs équipes en leur demandant de s’abstenir de tout commentaire sur les réseaux sociaux…
  • Il y a aussi celles qui ont passé la matinée à ressasser et à faire des bilans, ou autres prémonitions…

Et puis… il y en a eu d’autres… dont on a peu parlé.

  • Celle dont le DG a adressé le samedi à 13h00 un SMS à son Codir en lui demandant de le relayer aux équipes via la chaine managériale pour s’assurer de la santé des équipes… et qui a mis en place un dispositif d’aide par téléphone dès le lundi 9h00, au cas où…
  • Celle dont le DG était dans le hall le lundi matin avec un geste et un mot pour chacun…
  • Celle qui a pensé à envoyer un mail à ses prestas… pour avoir des nouvelles “car vous comptez pour nous même si vous ne figurez pas dans les effectifs”… Whaaou… ça fait du bien !
  • Celle qui se pose la question de ce qu’il va falloir faire non seulement le lundi, mais aussi le mardi, le mercredi… puis la semaine suivante et jusqu’à fin décembre…
  • C’est d’ailleurs la même qui se demande comment adresser des vœux à ses clients et fournisseurs…

Alors, oui j’ai été bluffée par certains boss (Patrice, Emmanuel par exemple, s’ils lisent ce message ils se reconnaitront) ou clients (Clémence) qui ont su avoir les mots pour leurs équipes et leurs prestas… alors que la chance les avait épargnés et que personnes dans leurs équipes n’avaient été directement touché.

Merci à eux.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *