eduard

En voilà un beau livre qui prend aux tripes.

Trois regards sur un même drame familial. Mileva, la femme d’Einstein, la mère d’Eduard raconte sa détresse quand elle dépose son fils à l’hôpital psychiatrique.

Eduard, détecté schizophrène, qui vit le rejet de son père et bien que malade en souffre terriblement. Il souffre de la comparaison avec ce génie, ou même avec son frère Hans-Albert.

Et enfin le regard du génie du siècle, lui même, sur le seul mystère qu’il ne percera jamais : celui de la maladie de son fils.

A chaque chapitre, c’est le regard de l’un des trois… et comme une vrille, ou une vis qui tourne, chaque regard nous fait entrer un peu plus dans l’intimité de cette famille célèbre et meurtrie.

Loin d’être une bio classique, ce livre à l’écriture souple et intime est un bijou.

  • Emotion : 5/5
  • Histoire :5/5
  • Style : 5/5
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *